Excommunication : Différence entre versions

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher
(Nouvelle page : <poem> De mon temple sacré voila excommuniées Toutes divinités et leurs maudits pêchés. De l'humble sous-fifre des anciens panthéons Au plus narcissique qui prend dieu comme no...)
 
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
<poem>
 
<poem>
De mon temple sacré voila excommuniées
+
De mon temple sacré voilà excommuniées
 
Toutes divinités et leurs maudits pêchés.
 
Toutes divinités et leurs maudits pêchés.
 
De l'humble sous-fifre des anciens panthéons
 
De l'humble sous-fifre des anciens panthéons
Ligne 16 : Ligne 16 :
  
 
À nul coupe despote on me verra fidèle.
 
À nul coupe despote on me verra fidèle.
Dans mes autorités je n'admet de modèle
+
Dans mes autorités je n'admets de modèle
S'instaurant absolue sans pluriel recensions;
+
S'instaurant absolu sans plurielle recension ;
Mon ego lui même ne reçois exception.
+
Mon ego lui-même ne reçoit exception.
  
Esclaves tout puissants hui je vous pardonne
+
Esclaves tout puissants, hui je vous pardonne
 
Comme vous n'avez ce don et vous échardonne
 
Comme vous n'avez ce don et vous échardonne
 
Cette vie chimérique œuvre de mécréants.
 
Cette vie chimérique œuvre de mécréants.

Version actuelle en date du 11 septembre 2013 à 18:04

De mon temple sacré voilà excommuniées
Toutes divinités et leurs maudits pêchés.
De l'humble sous-fifre des anciens panthéons
Au plus narcissique qui prend dieu comme nom

Ou s'annonce le seul unique créateur.
Leurs histoires toujours sont d'atroces horreurs
Blasphémant le savoir acquis au quotidien
Et si hypocrites s'en prétendent gardiens.

Mais aux marionnettes creuses et sans souffle
Je ne voue point rancœur. Derrière se camoufle
Toujours des infâmes dont l'ardente folie
Fait porter aux pantins leurs caprices impies.

À nul coupe despote on me verra fidèle.
Dans mes autorités je n'admets de modèle
S'instaurant absolu sans plurielle recension ;
Mon ego lui-même ne reçoit exception.

Esclaves tout puissants, hui je vous pardonne
Comme vous n'avez ce don et vous échardonne
Cette vie chimérique œuvre de mécréants.
Du néant vous vîntes, retournez à néant.

[modifier] Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source :

Auteurs de l'œuvre originale : psychoslave

Licences : N/A

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils