Par delà les mers : Différence entre versions

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher
(Nouvelle page : {{Import Art Libre |auteurs=psychoslave }} ==Paroles== {{Chanson| Par delà les mers, par delà le ciel En un éclair, en une étincelle L'amour fait son œuvre, nous met à l'épreu...)
 
(Paroles)
 
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Si l'on y met son cœur, nous offre le bonheur
 
Si l'on y met son cœur, nous offre le bonheur
  
Par delà la chaire et le sensuel
+
Par delà la chair et le sensuel
 
Une odeur fruitière et le goût du miel
 
Une odeur fruitière et le goût du miel
 
Nos jours se font vœux en un conte merveilleux
 
Nos jours se font vœux en un conte merveilleux
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
Par delà les ères et le temporel
 
Par delà les ères et le temporel
 
Brûle la lumière d'un feu éternel
 
Brûle la lumière d'un feu éternel
Consumant nos peur exaltant notre ardeur
+
Consumant nos peurs exaltant notre ardeur
Tant qu'on se tiens la main, il n'y rien que l'on craint
+
Tant qu'on se tient la main, il n'y rien que l'on craint
  
 
Par delà les airs, les jeux artificiels
 
Par delà les airs, les jeux artificiels

Version actuelle en date du 5 août 2013 à 20:28

[modifier] Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source :

Auteurs de l'œuvre originale : psychoslave

Licences : N/A

[modifier] Paroles

Par delà les mers, par delà le ciel En un éclair, en une étincelle L'amour fait son œuvre, nous met à l'épreuve Si l'on y met son cœur, nous offre le bonheur

Par delà la chair et le sensuel Une odeur fruitière et le goût du miel Nos jours se font vœux en un conte merveilleux Et savent nous choyer d'un chaleureux foyer

Par delà les ères et le temporel Brûle la lumière d'un feu éternel Consumant nos peurs exaltant notre ardeur Tant qu'on se tient la main, il n'y rien que l'on craint

Par delà les airs, les jeux artificiels Un regard sincère qui dit l'essentiel Sans le moindre mot exprime nos fardeaux Et d'un simple caresse dénoue nos détresses

Par delà nos sphères, par delà le réel Pulsant nos artères d'une force torrentielle Un inné espoir auquel nous voulons croire Tant qu'il est en mon sein je voudrais voir demain.

Par delà les mers, par delà le ciel En un éclair, en une étincelle L'amour fait son œuvre, nous met à l'épreuve Si l'on y met son cœur, nous offre le bonheur

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils