Exercices de survie

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Jorge Semprun : "Exercices de survie

J Semprun .jpg ------------------- JS-maquis-tabou-a-pothieres-ete-1943-21.jpg
Portrait de Jorge Semprun ------------------------- Semprun au maquis de Pothières été 1943 (entouré)

Référence : Jorge Semprun, "Exercices de survie", éditions Gallimard, 110 pages

La souffrance physique et la torture sont les thèmes-clefs du dernier essai de l'écrivain Jorge Semprun dans lequel il évoque essentiellement Sa résistance. En 1943, il a vingt ans et son chef de réseau Henri Frager [1] lui demande sans ambages : «Savez-vous ce qui vous attend si vous êtes arrêté par la Gestapo ? »

Il parle d'abord de sa jeunesse et la Résistance, précisant que «le thème sur lequel elle s'articule est un thème dont j'ai très peu parlé, mais que j'aborde là autant par l'expérience vécue que par la réflexion: c'est la tortureRégis Debray ans sa préface parle d'« aristocratie du malheur».

Son rapport à la torture est conditionné par son vécu, connaissant par cœur les ressources et les faiblesses du corps qui lui dicte l'essentiel, un relativisme qui lui fait dire qu'il « il serait absurde, même néfaste de considérer la résistance à la torture comme un critère moral absolu. » Il confesse une admiration absolue pour Jean Moulin, son courage physique et moral peu commun, «je ne connais pas de geste plus sublime, plus significatif, de la capacité de l'homme à affirmer son humanité en se surpassant », souligne-t-il. Il ne voit guère qu'un homme qui puise véritablement comprendre sa souffrance et avec lequel «  il ne serait pas impossible, ni indécent, d'évoquer cette expérience : Stéphane Hessel, » son camarade de Buchenwald. [2]

Buchenwald deportation2.jpgAuschwitz1945.jpgBuchenwald illustration.jpg
Déportés et déportation

Notes et références

Commentaires critiques
« Exercices de survie : la torture ou la vie - La souffrance physique est au cœur de ce récit posthume dans lequel Jorge Semprun, l'auteur de Se taire est impossible, évoque sa Résistance. » Le Figaro le 22/11/2012

« "Exercices de survie", œuvre posthume essentielle de Jorge Semprun. »FranceTV le 9/11/2012

Notes et références

  1. Henri Frager (1897-1944), fut le chef du réseau Donkeyman du Special Operations Executive (SOE), arrêté par les Allemands, déporté et exécuté
  2. Stéphane Frédéric Hessel, né en 1917 à Berlin, est un diplomate, grand résistant déporté à Buchenwald puis à Dora, rescapé des camps, homme de gauche ami de Pierre Mendès France, européen convaincu auteur de "Indignez-vous !"
  • Histoire de déracinés, vidéo INA, émission "Apostrophes" du 22/01/1982

Voir aussi

  • Jean-Claude Dreyfus, "Souvenirs lointains de Buchenwald et Dora", préface Axel Kahn, 2001
  • Colonel Frédéric-Henri Manhès, "Buchenwald : l'organisation et l'action clandestine des déportés français", éditions FNDIRP, collection "Se souvenir", 1947
  • Léon Blum, "Lettres de Buchenwald", éditions Gallimard, collection "Témoins", isbn 2-07-076335-8
  • Olivier Lalieu, "La Résistance française à Buchenwald", préface Jorge Semprun, éditions Tallandier, 448 pages, janvier 2012, isbn 978-2-84734-855-2

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils