Fou leu

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Qu'elle est impressionnante cette ardeur que tu mets
À produire les outils de ton asservissement.
Ô comme tu aimes à les dénoncer sous les huées
Quand un mauvais stratège te les impose gauchement ;

Comme tu te précipites au total abandon
Des libertés acquises et de la vie privée
Contre des appâts « gratuits » tu bâtis des prisons.
Que de fumeux services peuvent brouiller ta pensée.

Ta crasse stupidité flotte, empeste mes narines
Me donnant la nausée et l'envie de vomir.
Foule, fool, full, de bien trop te connaître me chagrine.
Je te sens murmurant ton dégoût à me lire,

T'apprêtant à scander à ces mots ton courroux,
Les prenants par erreur sur un registre hautain.
Tout au plus je m'éloigne juste quelques instants du Nous
Pour saisir ce cliché, cet ensemble cabotin,

Puis me plonge à nouveau dans l'effroyable noyade
Inspirant à mon tour de violentes répugnances
À ces flairs aiguisés, malheureux qui s'évadent
Vers des rêves d'utopies où existe la nuance.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils