L'arbre parole/Qu’est devenu le monopole de la compagnie des eaux ?

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

<<Bouche barque balance | Orchestre á cordes et á vents>>

Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source : http://www.adamantane.net/poecriture/l_arbre_parole/index.html

Auteurs de l'œuvre originale : Jean-Pierre Desthuilliers

Licences : N/A


Dans ce jardin carré
Où l'épine des vents
A blessé chaque rose
Coulent quatre fontaines.


Au nord salive grise
Et bouche exaspérée
Où les mots englués
Accouplent leurs suicides ;



A l’ouest un sang doré,
Très liquide soleil
Où des oiseaux aigus
Noient le cri de leur peur ;



A l’est la blonde sueur
Rosée douce où l’aurore
Ensevelit les gestes
De nos rêves rompus ;



Au sud le sperme blanc
Qui délaisse ton sexe
Et voudrait féconder
Notre infertile angoisse ;



Dans ce jardin carré
Où l'épine des vents
A blessé chaque rose
Coulent quatre fontaines.

[1]

Notes et références

  1. La typographie du livre est un peu différente. Le vers Dans ce jardin carré, répété tête-bêche, et le vers Coulent quatre fontaines, lui aussi répété de même, sont inscrits verticalement sur la page et forment les murs de l'ouest et de l'est du jardin, les deux vers centraux de chacune des strophes initiales et finales établissant les murs du nord et du sud. Le jardin est fermé et les quatre fontaines placées à leur point cardinal spécifique. Le texte se trouve inscrit, claustré, dans un carré dons il possède la limite. Le carré, le tetragon, symbolise le monde matériel, terrestre.

<<Bouche barque balance | Orchestre á cordes et á vents>>

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils