L'arbre parole/Reve derive, navire d’or

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

<<Les bruits du soir se prolongent | Chaos>>

Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source : http://www.adamantane.net/poecriture/l_arbre_parole/index.html

Auteurs de l'œuvre originale : Jean-Pierre Desthuilliers

Licences : N/A

Ces quatre mots par hasard s’emboitèrent
Rythmant les roues d’un train du vendredi ;
Quatre consonnes me mirent en bouche
D’autres mots d’identique consonnance ;
Et tous ces mots en strophes s’assemblèrent,
En empruntant la forme du rondeau.

Un vanier renoue en vain
Un noyer raide à rouir ;
Deux renards arrivent dire
De donner du nouveau vin.

On y voit de vrais devins
Rêver d’or et revenir,
Un vanier renouer en vain
Un noyer raide à rouir,

On adore un nom divin
Dédié à un navire ;
Naïade nue à ravir
Dur ivoire et rude airain
Un vanier vous noie en vain.

<<Les bruits du soir se prolongent | Chaos>>

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils