L'arbre parole/Sonnet sonate

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

<<Masque grotesque puisque brusque... | Les bruits du soir se prolongent>>

Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source : http://www.adamantane.net/poecriture/l_arbre_parole/index.html

Auteurs de l'œuvre originale : Jean-Pierre Desthuilliers

Licences : N/A

L’année du soleil fou eût bien quatre saisons ;
Je n’ai plus maintenant pour dire notre histoire
Que le trait rigoureux où cette encre trop noire
Décalque le fil pur de notre déraison.

L’hiver ensevelit les arcs de l’horizon
Sous l’étreinte gelée de lunes provisoires
Et figea chaque souffle au bord de nos mémoires ;
Puis le printemps surgit de quelque trahison

Pour attiédir nos mains, nous tendre les poisons
Qu’il avait distillé d’étranges floraisons ;
L’été jaillit, exact, pour proclamer la gloire

Des extases nouées d’exquises pâmoisons ;
L’automne débordant de jouissances notoires
A rempli ses greniers de chaudes cargaisons.

<<Masque grotesque puisque brusque... | Les bruits du soir se prolongent>>

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils