L'ego

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

C'est en curieux mélange que je les contemple,
Micmac de lourds chagrins du fardeau ainsi porté.
Ridicule du grotesque d'une largeur si ample;
Splendeur des merveilles qu'elles ont su soulever!

Est-il plus étrange que cette paire de chevilles
Qui exprime le soi dans un affreux vacarme ?!
Par des pas assurés, essentiels à la vie…
Mais faisant de ses torts d'inaudibles larmes.

Que de vaines ferveurs à bâtir des temples !
La bête insatiable veut toujours s'ériger
En plus fantasques œuvres qui lui fassent exemple.
Mais l'Univers entier lui même n'y suffirait.

Dans nos rêves de gloire, il nous faut faire le tri.
Car derrière leurs attraits, qui si bien nous charment,
On trouve souvent caché la matrice de nos cris
De douleur et de peine, surgissant sans alarmes.

Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source :

Auteurs de l'œuvre originale : psychoslave

Licences : N/A

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils