Pourquoi ♂n v♀us opprime/Théories analytiques et empiriques des fondements de la psychologie masculine

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Cette œuvre est une ébauche.

Vous êtes invité à participer à sa conception.

Sommaire

Quelques mots sur des symboles riche de sens

Vous l'aurez remarqué le titre de l'ouvrage utilise habilement[1] les symboles ♀ et ♂ pour désigner respectivement la femme et l'homme sans les nommer « explicitement ». Si vous l'aviez compris, c'est que vous connaissiez donc déjà cette signification.

En fait il s'agit de deux des sept symboles utilisés dans la Grèce antique à la fois en religion, en astronomie, en astrologie et en alchimie. La factorisation des connaissances à toujours été le péché mignon des penseurs. Cette obsession pour « l'harmonie » de la conception du monde à le tort de souvent guider le raisonnement en lieu et place de l'observation des résultats d'expériences. Mais elle a le mérite de séduire par son élégante uniformité et sa simplicité[2].

Notons que sept correspond au nombre de «planètes»[3] visibles à l'œil nu, à l'exclusion de la Terre. Si l'on ne peu pas affirmer avec certitude qu'il s'agit de l'origine de la proéminence de sept comme nombre symbolique dans nos cultures (les sept merveilles du monde, les 7 jours de la semaine, les 7 péchés capitaux, les 7 systèmes cristallins, les 7 couleurs de l'arc-en-ciel) cela à certainement eu une influence non négligeable.

Pour les curieux, le Tableau 1 p.4 liste les sept symboles et quelques-unes des significations qui y sont rattachés.


Symbole(s)
☽ et ☾
Nom du symbole[4]
Premier quartier Premier quartier et dernier quartier Caducée de Mercure Miroir de Vénus Lance et bouclier de Mars Faucille de Saturne Aigle ou foudre de Jupiter
Astrologie/Astronomie Soleil Lune Mercure Vénus Mars Saturne Jupiter
Alchimie[5] Or Argent Mercure (ou vif-argent) Cuivre Fer Plomb Étain
Dieu ou déesse grec(que)/romain(e) Hélios, Apollon/Sol Indiges , Phébus-Apollon Séléné, Artémis et Hécate/Luna, Diane Hermès/Mercure Aphrodite/Vénus Arès/Mars Cronos /Saturne Zeus/Jupiter
Jour Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
Genre Indéterminé (ou ambivalence) Féminin Masculin

Tableau 1: Liste des sept symboles et leurs différentes significations

Les deux symboles qui nous intéresse correspondent donc également à Vénus et Mars, ou encore Aphrodite et Arès.

Si l'on peu mettre en doute les affirmations des pratiques mystiques, elles sont assurément la résultante de pensés humaines. Et à ce titre elles sont une source formidable d'enseignements sur la nature humaine.

Aussi les croyances


Le mythe de l'homme omniscient et omnipotent

Les hommes ont fait les dieux à l'image idéaliste qu'ils ont d'eux même.

Il est difficile de dire quelle influence ont pu avoir les femmes sur la conception des diverses mythologies, mais il est fort probable que leur voix n'y résonne que peut et à travers les interprétations masculines.

Toujours est-il que dans la mythologie antique, le plus puissant des dieux, Zeus (Jupiter), est un coureur de jupon invétéré, ce qui est plutôt révélateur de ce qui préoccupe les mâles.

Mais le symbole retenu pour représenter le sexe masculin est cependant celui de Arès (Mars), le dieu de la guerre. Si l'homme est d'abord guerrier, on comprends qu'il s'exprimera facilement dans la violence et l'oppression.

Le bouclier pour protéger ses idées conservatrices qu'il s'imagine socle de son identité, et la lance pour détruire celles des autres, qui commettent l'affront d'être différente.

Théories des fondements des peurs humaines

Derrière toute haine persistante, il y a l'inconnu.

Être dans l'inconnu, c'est à la fois excitant – c'est l'aventure, l'assurance de la !monotonie – et terrifiant – c'est l'incertitude, l'impossibilité de prévoir, et l'esprit humain étant ce qu'il est, c'est souvent vivre avec l'angoisse permanente du pire possible –.

Mais pour l'homme, ne pas tolérer la différence ce n'est pas qu'une tentative de se conformer à l'image de l'être viril qui ne connais aucune crainte.

La plus grande obsession de l'homme, c'est la compétence. Oui, ça les obsèdes plus encore que le sexe. La pire des injures qu'on puisse faire à un homme, c'est le traiter d'incompétent. Le comble du pire étant évidemment de blâmer ses capacités sous la couette.

Dans ces conditions, il est impossible pour l'homme d'accepter la différence; puisqu'elle le renvois à son incapacité à comprendre. Il lui faut donc œuvrer pour faire disparaître cette différence qui fait insulte à sa toute puissance.

Pour faire disparaître les problèmes liés aux différences, il existe plusieurs possibilité, notamment :

  • annihiler toute occurrence de la différence
  • expérimenter, assimiler, comprendre

La première est plus simple. Ce n'est pas très élégant comme solution, mais comme l'élégance est un truc pour les gens différents (les amoureux de la récursivité apprécierons l'élégance de cette remarque), trop peu d'hommes s'en soucieront.

La seconde demande plus d'effort, mais évite l'usage de la violence tout en enrichissant l'horizon culturel de l'individu.

Face à la femme, qui est assurément différente, l'homme se retrouve dans un insoluble dilemme. Même avec toute la bonne volonté du monde, l'homme ne peu pleinement comprendre la femme, ne pouvant devenir des femmes pour expérimenter leur vécu. Dans le même temps il ne peu se débarrasser de la femme sans détruire toute possibilité d'avenir à l'humanité.

Dans de tels conditions, l'homme à élaboré une stratégie : faire taire toute chose qui rappel la différence, autant que faire se peut.

Notes et références

  1. C'est l'auteur qui le dit…
  2. Par rapport à l'apparente complexité de l'Univers, nos penseurs font des théories simples (qui a dit simpliste ?), mais il faut le reconnaître, souvent loin d'être intuitives.
  3. À savoir, les astres répertoriés dans le Tableau 1. Évidemment le soleil et la lune ne sont pas des planètes selon la définition contemporaine du terme.
  4. http://fr.wikipedia.org/wiki/Symbole_astronomique
  5. http://fr.wikipedia.org/wiki/Sept_m%C3%A9taux

Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source :

Auteurs de l'œuvre originale : psychoslave

Licences : N/A

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils