Toucher l’étoile

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Il y a tant de temps que j’attends seul sur ma lune,
Rêvant de milles choses et contemplant le ciel.
Subitement une lumière douce comme le miel,
Se gravant en moi, indélébile, telles des runes,
Embrasant mon esprit, occupant tous mes rêves,
Me vient d’une étoile à l’éclat sans pareil.
Devoir quitter cette présence apaisante
Est pareil à un brutal et cruel réveil,
Qui nous arrache à une nuit reposante.
Mon désir pour cette étoile ne connaît de trêve.
Si bien que pour me rapprocher un peu plus d’elle,
Je pourrais aller jusqu’à me brûler les ailes.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils