Une Tombe au creux des nuages

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Jorge Semprun : Une tombe au creux des nuages

JS Tombe creux des nuages.jpg - - - Jorge-Semprun-70.jpgJS 2010 Tombe.jpg

Lundi 14 avril 1997 - Attentif, charmant, passionné, Jorge Semprún est ici à son meilleur. Aucune distance. Tel que j'aurais voulu qu'il fût depuis longtemps.
Jean Daniel, "Avec le temps", page 596

Référence Jorge Semprún, "Une tombe au creux des nuages", éditions Flammarion, collection Climats, 2010, isbn 2-08-12363-38

Une tombe au creux des nuages est un essai, la dernière œuvre publiée en février 2010 chez Flammarion, de l'écrivain Jorge Semprún, qui s'est vu couronné comme Le Meilleur essai de l'année par la rédaction du magazine Lire. Il y évoque essentiellement l'Europe d'hier et son évolution récente. Son titre reprend une phrase du poème "Todesfuge" (fugue de mort), de Paul Celan adressé aux victimes des camps : « Vous aurez une tombe au creux des nuages, l'on n'y est pas à l'étroit. »

Jorge Semprún a regroupé dans ce livre de nombreuses interventions faites de 1986 à 2005 qui ont en commun les valeurs fondamentales de l'ancien déporté de Buchenwald dans le cadre d'un engagement enraciné dans l'Europe. Synthèse d'une expérience de toute une vie, cet essai de Jorge Semprún tente une approche historico sociologique de l'évolution de l'Europe au XXe siècle. Son histoire s'est construite sur des rencontres et des luttes d'influence et de pouvoirs, des luttes fratricides que les moyens techniques ont démultipliés.

L'histoire du XXe siècle est aussi une suite d'histoires tissées par des luttes et des rencontres comme celles qui ont le plus intéressé Jorge Semprún : Martin Heidegger reniant son ancien professeur de philosophie Edmund Husserl parce qu'il était juif, Freud et Mahler devisant tranquillement dans la ville de Leyde par une belle nuit d'été de 1910, Edmund Husserl lançant un cri d'avertissement en mai 1935 contre une Europe tombée "dans la haine spirituelle et dans la barbarie". Lui aussi vivra à Buchenwald de grandes discussions avec Felix Kreisler ou Maurice Halbwachs les dimanches après-midi. [1] Il aborde ensuite les événements qui ont marqué l'histoire de l'Europe, de l'après-guerre à la chute du communisme, la réunification allemande ou la construction européenne.

Même si, au début du XXIe siècle nous manquons encore de recul, le siècle passé paraît bouillonnant de haines et de guerre, de guerres mondiales en communisme et en nazisme, de la réunification allemande et à la construction européenne, Jorge Semprún nous offre son témoignage qui se veut lucide d'un intellectuel européen acteur ou témoin des grands épisodes de cette époque. De ce siècle berceau des totalitarismes", Jorge Semprún veut lui opposer l'idée d'émancipation. Si le devoir de mémoire est hors du champ de l'histoire, même pour crimes de guerre et pour cause de Goulag, le devoir de l'intellectuel est de proposer une vision claire et réactionnelle de l'avenir. C'est cet objectif que Semprún se propose d'atteindre dans ce livre qui se veut comme une synthèse de sa pensée et son testament littéraire.

tumb tumb Buchenwald Buchenwald illustration.jpg

Montpellier 2009    Biographie Cortanze            Le camp de Buchenwald

Essais biographiques sur Semprún

  • Gérard de Cortanze, "L'écriture de la vie", édition Folio 4037, 336 pages, mai 2004, isbn 2070315312
  • Françoise Nicoladzé, "La Deuxième Vie de Jorge Semprún", une écriture tressée aux spirales de l'Histoire, éditions Climats, Collection Arc-en-ciel, 282 pages, octobre 1997, isbn 284158075X
  • Maria Angélica et Semilla Duran, "Le Masque et le Masqué : Jorge Semprún et les abîmes de mémoire", Editions Presses Universitaires du Mirail, Collection des Hespérides, 253 pages, 24 février 2005, isbn 2858167699 [2]

Notes et références

  1. Voir son livre sur Buchenwald intitulé Quel beau dimanche
  2. Dans ces 5 textes, "Autobiographie de Federico Sanchez", "Federico Sanchez vous salue bien", "Quel beau Dimanche !", "L'Ecriture ou la vie", "Adieu vive clarté", Semprún utilise maintes formes littéraires pour affronter son expérience de la Mort, pour repriser son Moi déchiré par son vécu de Buchenwald et à travers l'écriture le retranscrire pour pouvoir transmettre et se retrouver.

Liens externes

***** **** *** *** *****

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils