Autour de Camus

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Autour de Camus

                    « <<<<<<<< ************************ >>>>>>>> »
                            <<<<<<<< © CJB >>>>>>>>
         <<<<<<<<<<<<<<<<<<<  • • •°°°°°°°°°• • •  >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
                          ------------------------

Référence : "Autour de Camus", Table ronde à l'Auditorium du Monde, avec Bernard-Henri Lévy et Michel Onfray, 2 CD audio, un livret de 12 pages, direction artistique Lola Caul-Futy, éditions Frémeaux & Eric Fottorino, 2010, EAN13 3561302528427

Autour de Camus.jpgCamus bonheur et absurde.jpgCamus zenith.jpgCamus, intégral lu par l'auteur 1954.jpg
. . "Autour de Camus" . . . . . Camus entre bonheur et absurde . . . . . . . Camus, Une pensée au zenith . . . . . "L'étranger" lu par Camus

Les participants :
Jean Daniel, fondateur du "Nouvel Observateur" et éditorialiste;
Bernard-Henry Lévy, philosophe, écrivain et essayiste;
Michel Onfray, philosophe et écrivain.

Cette table ronde autour d’Albert Camus, avec "Jean Daniel", "Michel Onfray" et "Bernard-Henri Lévy", organisé par Le Monde et la Fnac, a d'abord permis de lever certaines difficultés sur le simplifications dont souffre souvent l'œuvre de Camus, d'approfondir ses thèmes et de mieux connaître l'homme.
« Nous allons évoquer non pas Albert Camus, mais "les" Camus. Chacun d’entre nous, chacun de nos invités a "son"Camus », annonce Eric Fottorino qui introduit cette table ronde organisée à l’occasion du cinquantenaire de la mort de l’écrivain avec Jean Daniel, dont Camus fut l'ami et le maître, Bernard-Henri Lévy séduit par son humanisme et confessant «une grande fraternité avec son style » et Michel Onfray, qui partage son rapport à Nietzsche et son attitude rejetant l'idéalisme, collant à l’actualité de son époque.

Jean Daniel rappelle la phrase de Camus qui visait certains intellectuels "bourgeois" qui écrivaient "imprudemment" sur la misère. Bernard-Henri Lévy verrait bien une étude Sartre/Camus la valeur des mots et celle du silence. Il note chez Sartre une magie des mots pouvant aller jusqu'à la désinvolture et chez Camus, un respect sans doute dû à l'attitude silencieuse de sa mère. Dans l’opposition de l’Histoire et de l’assentiment au monde, -le "soleil" camusien- Bernard-Henri Lévy y voit comme une faiblesse dans la vision anti totalitaire de Camus, ceci étant au contraire pour Michel Onfray la traduction de son côté "nietzschéen" : « Un grand oui à la terre d’où l’on vient » complémentaire d'une volonté de lutter contre l’injustice.

Jean Daniel parle avec émotion d'un Camus disant ses hésitations, ses convictions, ses contradictions aussi et son silence sur l’Algérie qu'on lui a tant reproché [1] On y suit l'évolution de l'écrivain constatant une Algérie s'éloignant de la France puis souffrant de la rupture inéluctable, voyant dans l'avenir une confrontation "algéro-algérienne". Son engagement et sa lucidité sont de toujours, de ses premiers reportages en Kabylie à ses Chroniques algériennes, un homme blessé par l'autoritarisme français et dressé à jamais comme toute forme de totalitarisme.

C'est aussi l'époque en 1957 où Camus confiant à Jean-Daniel qui le félicite pour son prix Nobel, que "l’important c’est que nous soyons déchirés", déchiré et refusant à la fois la poursuite de la colonisation et un décolonisation effectuée dans le sang et la douleur mais sans aller jusqu'à préconiser une auto-détermination du peuple algérien.

Intitulé des interventions
CD1 :
1- Camus et nos invités Eric Fottorino
2- Camus un écrivain engagé qu'il a fallu défendre Jean Daniel
3- Le droit de parler de la misère Jean Daniel
4- Sartre et Camus, leurs rapports aux mots Bernard-Henri Lévy
5- L'opposition entre ces deux grandes figures Bernard-Henri Lévy
6- Camus le nietzschéen" Michel Onfray
7- Une philosophie forgée par ses origines Michel Onfray
8- Entre la justice et ma mère Eric Fottorino
9- Une vision pragmatique de la justice Michel Onfray
10- La mère, visage de la transcendance Jean Daniel
11- Le consentement au monde Bernard-Henri Lévy
12- Le devoir, universalité du philosophe Bernard-henri Lévy et Jean Daniel
13- Comment prendre parti face à la guerre Bernard-Henri Lévy et Jean Daniel

CD2 :
1- Le gai savoir Michel Onfray
2- Peut-on jamais justifier la colonisation ? Jean Daniel
3- Résistant à la dictature de l'histoire Bernard-Henri Lévy
4- Le déchirement de l'Algérie Jean Daniel
5- Le Parti Communiste et l'Islam face à l'indépendance Jean Daniel et Michel Onfray
6- Sartre dans le débat sur l'Algérie Jean Daniel et Bernard-Henri Lévy
7- Camus l'écrivain Jean Daniel, Bernard-Henri Lévy et Michel Onfray
8- Extrait de prose Eric Fottorino
9- La complexité et Edgar Morin Jean Daniel
10- Hannah Arendt et le totalitarisme Jean Daniel et Bernard-Henri Lévy
11- Camus, l'un des rares à avoir compris Sade Michel Onfray

Camus onfray.jpgOnfray nietzsche.jpgJean Daniel comment peut on etre francais forum libé.jpg Michel Onfray & Jean Daniel

Références bibliographiques

Notes et références

  1. Qu'on peut rapprocher des entretiens rediffusés dans les mois précédents sur France culture, d’un Camus se disant "plus algérien qu’algérois".

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils