Bernard Clavel biographie

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

BERNARD CLAVEL

tumb Bernard Clavel et sa femme Josette Pratte

Bernard Clavel, né le 29 mai 1923 à Lons-le-Saunier et mort le 5 octobre 2010 à La Motte-Servolex [1] [2], est connu surtout comme romancier mais il a aussi écrit des récits et des essais ainsi que de nombreux contes et nouvelles pour la jeunesse. Il repose dans le petit village de Frontenay dans le Jura, situé au nord de Lons-le-Saunier, sa ville natale.

Né dans une famille modeste, il devient apprenti pâtissier à 14 ans, exerce de nombreux métiers avant de travailler au Progrès de Lyon dans les années 1950, tout en pratiquant la peinture puis l'écriture, 'faisant ses classes' durant plusieurs années avant d'acquérir une certaine célébrité. Il s'est largement inspiré de sa jeunesse pour écrire sa première série romanesque en 4 volumes "La Grande patience" entre 1962 et 1968, dont le dernier tome intitulé "les Fruits de l'hiver" lui valut de recevoir le prix Goncourt en 1968.

Son premier roman L'Ouvrier de la nuit, publié en 1956, marque le début de sa production littéraire, une bonne centaine de titres si l'on inclut ses œuvres pour la jeunesse ainsi que ses sagas romanesques qui ont rencontré un grand succès comme, outre La Grande Patience, Les Colonnes du ciel (5 volumes - 1976/1981) et Le Royaume du Nord (6 volumes 1983/1989) [3].

Associant l'enracinement régional (essentiellement, sa Franche-Comté natale, Lyon et le Rhône ainsi que le Québec, pays natal de sa femme Josette Pratte) et l'évocation historique (conquête de la Franche-Comté au XVIIè siècle, la vie des Canuts et des mariniers du Rhône au XIXè siècle, la guerre de 1914-1918, l'implantation française au Canada …, Bernard Clavel n'a jamais oublié ses racines et défend des valeurs humanistes, mettant en scène des destins individuels et collectifs, souvent confrontés aux difficultés et au malheur. Son sens de la nature et de l'humain, sa mise en question de la violence et de la guerre et son souci de réalisme expliquent sans doute qu'il ait été largement récompensé par de nombreux prix littéraires.

Bernard Clavel : le romancier
Bernard Clavel a écrit de nombreux romans à partir de 1956 jusqu'aux années 2000.

Vous trouverez sous wikipedia la fiche de lecture que j'ai créée pour chacun de ses romans :

Les romans des années 1950 à 1980
L'Ouvrier_de_la_nuit, Julliard, 1956
(Ou « Jura ») Robert Laffont, 1971
Pirates du Rhône, André Bonne, 1957
Réédition chez Robert Laffont, 1974
Le Tonnerre de Dieu, 1958, Robert Laffont,
adapté du livre Qui m'emporte.
L'Espagnol, 1959 [4] Malataverne, 1960, Robert Laffont Le Voyage du père, 1965, Robert Laffont
L'Hercule sur la place, 1966, Robert Laffont Le Tambour du bief, 1970 Robert Laffont Le Seigneur du fleuve, 1972 Robert Laffont
Le Silence des armes, 1974 Robert Laffont Tiennot ou l'île aux Biard, 1977 L'homme du Labrador, 1982, Balland
Les romans des années 1990 et 2000
Quand j’étais capitaine, 1990 Albin Michel Meurtre sur le Grandvaux, 1991 Albin Michel La Révolte à deux sous, 1992 Albin Michel
Cargo pour l'enfer, 1993, Albin Michel Les Roses de Verdun, 1994, Albin Michel Le Carcajou, 1995 Robert Laffont
La Guinguette, 1997, Albin Michel Le Soleil des morts, Albin Michel, 1998 Le Cavalier du Baïkal, Albin Michel, 2000
Brutus, 2001, Albin Michel La Retraite aux flambeaux, Albin Michel, 2002 La Table du roi, 2003, Albin Michel
Les Grands Malheurs, 2004, Albin Michel

Liens externes
- Hommages à Clavel
- Culture livres
- Clavel à Courmangoux par C. Broussas

Notes et références

  1. Voir les sites TF1et Fce info
  2. Le Dauphiné Libéré du 6 octobre 2010, édition de Chambéry, p. 36
  3. Bibliographie de Bernard Clavel
  4. L'Espagnol, réalisé en deux parties par Jean Prat sur ina.fr

tumbtumbtumb
Portraits de Bernard Clavel ------------------------------------------------------- Cimetière de Frontenay

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils