Brassens études et essais

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Dans la veine de ma présentation sur les biographies consacrées à Georges Brassens, (Brassens biographies) je vous propose cette fois un aperçu sur des ouvrages consacrés à l'étude, à l'analyse de ses textes, à sa technique de composition et à sa façon d'envisager l'écriture.

Je vous propose donc quelques morceaux choisis sur toutes celles qui existent et qui contiennent une analyse intéressant de ses écrits.

Brassens Rochard.jpg

Sommaire

L'Univers symbolique de Georges Brassens (A. Tytgat)

L'Univers symbolique de Georges Brassens est une étude sur les textes du chanteur Georges Brassens écrit par Agnès Tytgat, auteur-compositeur qui collabore à la revue Les Amis de Georges consacrée à Brassens, avec une préface d'André Tillieu.

Référence : Agnès Tytgat, L'Univers symbolique de Georges Brassens, éditions Didier Carpentier, novembre 2004, 107 pages, isbn 284167293X

L'émotion que provoquent les chansons de Brassens, il faut la chercher dans les mythes qu'il développe, dans le foisonnant imaginaire du poète et dans les mots choisis qu'il utilise, des mots dont certains reviennent souvent, auxquels il donne une coloration particulière comme la nature avec la marguerite ou le myosotis, le saule ou le chêne, les animaux lui l'amoureux des chats ou le défenseur du gorille.

La mythologie aussi l'inspirait beaucoup, il y trouvait une source de symboles extraordinaires dont ses proférés furent Bacchus, Noé, Vénus, Cupidon, Jupiter... et sa chanson Le grand Pan que semble affectionner l'auteur, ceci à travers des thèmes classiques sur le sens de la vie avec une mort souvent présente. Une analyse rigoureuse qui peut expliquer pourquoi bien longtemps après la disparition du poète ses chansons sont toujours présentes et pourquoi il compte de par le monde quelque six cents interprètes.

L'univers symbolique de Georges Brassens illustré à partir de la chanson Le grand Pan nous présente la plus grande partie de ses chansons pour tenter une explication de son succès plus de vingt ans après sa mort. L'auteure nous parle de la symbolique et des mythes que le poète, à travers sa culture et son imaginaire, voulait nous faire partager, ses images de sa faune et sa flore, son univers personnel, marguerite ou myosotis, saule ou chêne, chat, gorille, mansarde, vent, lune, soleil... personnages mythologiques Bacchus, Noé, Vénus, Cupidon, Jupiter, le Christ... qui traversent son œuvre et développe des thèmes éternels.

Brassens par Brassens (L. Rochard)

Brassens par Brassens est une étude sur les déclarations et les interviews du chanteur Georges Brassens écrit par Loïc Rochard avec une préface de René Fallet.

Référence : Loïc Rochard, Brassens par Brassens, éditions Le Cherche-Midi, collection Autoportrait, mai 2005, 270 pages, isbn 274910405X

De ses débuts chez Patachou en 1952 jusqu'à sa mort en 1981, si Brassens a beaucoup chanté, il a aussi beaucoup parlé. Loïc Rochard [1] a méticuleusement repris toutes ses déclarations et nous en livre ici son analyse. Georges Brassens n'aimait pas beaucoup parler en public ou répondre à des interviews et cette initiative n'en a que plus de valeur. Il est tour à tour le libertaire adversaire de l'ordre établi, homme de tolérance antimilitariste, luttant contre la guerre et la violence, moraliste solidaire tout en restant sur son quant-à-soi, provocateur bien sûr qui n'allait pas sans une grande tendresse, mélancolique parfois et rabelaisien toujours.

Autoportrait attachant, « autoportrait imprévu » précise la présentation, entre une certaine rudesse et son immense tendresse, ses provocations calculées et son sens de l'auto dérision, c'est un Brassens qui apparaît sous de multiples facettes. Il est dépeint tout à tour en jeune chahuteur, en chanteur mal à l'aise, suant et bougonnant, en amoureux 'des bancs publics' jouant avec le langage, tolérant, libertaire et anti-militariste [2] moraliste aussi même s'il s'en défendait, un brin individualiste mais tout aussi solidaire, tout à la fois « solitaire et solidaire » selon la formule d'Albert Camus, [3] mélancolique parfois quand il évoque le passé et le temps qui passe [4] surtout dans les dernières années où il sentait peser la maladie qu'il raillait volontiers. [5]

Les Mots de Brassens (L. Rochard)

Les Mots de Brassens est une étude sur le vocabulaire du chanteur Georges Brassens écrite par Loïc Rochard.

Références : Loïc Rochard, Les Mots de Brassens, éditions Le Cherche-Midi, Collection Brassens D'abord, 357 pages, 2009, isbn 2-74-911503-5

Se plonger dans les chansons de Georges Brassens permet d'y faire d'étonnantes trouvailles et découvertes. Des mots qu'on n'emploie plus guère maintenant, des bigots, des loustics, des jean-foutre, des jobards, des fesse-mathieu, des maritornes, des engeances, des foutriquets, des grimauds, des succubes, des sycophantes, des pendards, des harengères, des folliculaires, des grisons, des cousettes, ou des ribauds : tout un monde de mots et d'univers qui font la spécificité de Brassens et de son style autant que sa façon de chanter.

Les synonymes sont un peu sa spécialité et il n'a pas de mots de trop pour désigner les flics, lui l'anarchiste impénitent : les argousins, les cognes, les 'chaussettes à clou', les pandores, les sbires... ses mots témoignent de la variété de son vocabulaire qui peut aussi bien faire appel au langage commun qu'au langage recherché... voire être tiré de l'argot.

Loïc Rochard nous donne là un catalogue à la Brassens avec toute sa succulence : mots délaissés ou peu usités, tournures argotiques ou populaires, jurons ou adages, vocables familiers ou expressions suggestives...

Brassens ... à la lettre (C. Radiguet)

Brassens ... à la lettre est une étude biographique sous forme de dictionnaire sur le chanteur Georges Brassens écrite par Chloé Radiguet.

Références : Chloé Radiguet, Brassens ... à la lettre, éditions Denoël, 240 pages, 2006, isbn 2-20-725873-4

Il s'agit d'un ouvrage sous forme de dictionnaire, de A comme Accordéon à Z comme Zizanie où l'on découvre l'homme Brassens avec son univers musical, ses amis et ses amours, ses ambivalences concernant les femmes et la religion... Toute une foule de détails sur sa vie et son comportement avec ses amis, les nombreux personnages qui l'ont marqué ou qui ont traversé son existence.

Grand admirateur de Brassens, Georges Moustaki y dénote « richesse de l'anecdote, confidences insolites, citations éloquentes, tout ce qui rend Brassens si attachant, si familier, si surprenant. »

Il s’agit d’une sorte de dictionnaire amoureux, un « Brassens de A (comme Accordéon) à Z (comme Zizanie) » où défilent son univers, sa vie, ses amours, ses faiblesses, ses passions, sa vénération pour la musique et la littérature, ses doutes et ses antipathies, son art, sa philosophie, ses amitiés, les secrets et l’historique de ses chansons, les détails et les grandes lignes de son itinéraire, la face cachée et les facettes lumineuses de l’artiste, les pérégrinations de l’homme, les savoureuses digressions, la galerie de portraits des fidèles et des courtisans. Car il y a d’innombrables Brassens en Brassens, mille personnages qui composent son personnage... Chloé Radiguet les a approchés méticuleusement, avec humour, lucidité, impartialité, avec tendresse et admiration. Il y a, dans cet ouvrage, un pied de nez à l’hagiographie laudative et barbante, en lui préférant la richesse de l’anecdote, les confidences insolites, les citations éloquentes ; tout ce qui rend Brassens si attachant, si familier, si surprenant. Extrait de la préface de Georges Moustaki.

Parlez-vous le Brassens ? (JL. Garitte)

Parlez-vous le Brassens ? est une étude sur les textes du chanteur Georges Brassens écrite par Jean-Louis Garitte.

Références : Jean-Louis Garitte, Parlez-vous le Brassens ?, éditions Le bord de l'eau, collection Musique & chansons, 225 pages, 2007, isbn 2-91-565165-5

Jean-Louis Garitte se propose d'analyser ce qui fait l'originalité des textes de Brassens : mélange des mots argotiques et châtiés, références classiques, archaïsmes et constructions elliptiques se conjuguent et se complètent pour donner un ensemble qui fait son originalité. Le style de Brassens, c'est tout cela : des références mythologiques à la verve gauloise, de la culture classique à la culture populaire pour mieux surprendre celui qui écoute ses chansons ou qui lit ses textes.
Tel est l'objectif de ce livre : faire comprendre et donner envie.

L'analyse correspond à une mise en évidence de la richesse de l'œuvre et permet de rentrer dans l'univers du poète. Le livre comprend 7 parties: le vocabulaire, les expressions, les allusions littéraires, les jurons, les phrases "défigéees", les noms propres et enfin, des citations.

Voir aussi mes autres articles sur ce thème

Notes et références

  1. Loïc Rochard vit en Bretagne, au bord du golfe du Morbihan où il s'adonne à ses deux passions favorites : la mer et Georges Brassens
  2. Voir par exemple sa chanson Les deux oncles
  3. Voir le livre album écrit par sa fille Catherine Camus Albert Camus, Solitaire et Solidaire
  4. Voir par exemple sa chanson Le temps passé
  5. Voir dans son dernier album les deux chansons Trompe la mort et Le boulevard du temps qui passe

Références bibliographiques

  • Hervé Bréal, Brassens de A à Z, éd. Albin Michel, 2001, isbn 2-226-11117-4
  • Linda Hantrais, Le Vocabulaire de Georges Brassens, 2 volumes, éditions Klincksieck, 1976
  • Loïc Rochard, Brassens, sans technique un don n'est rien..., 11/2010, isbn 978-2-9510494-2-0
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils