Dans les prisons de Nantes

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Informations légales

Tout ou partie de cette œuvre est basé sur une œuvre entrée dans le domaine public.

Vous pouvez retrouver la version entrée dans le domaine public en consultant l'œuvre initialement importée dans l'historique.

Sauf absence de modification, l'œuvre diffusée sur cette page est, elle, sous licence art libre.

Source : http://thierry-klein.nerim.net/danslesp.htm

Auteurs de l'œuvre originale :

Licences : Domaine public

Dans les prisons de Nantes, L'y a t'un prisonnier ; (bis) Personne ne va le voire Que la fille du geôlier. Gai luron, luron, lurette, Gai luron, luron, luré.

Ell' lui apporte à boire, A boire et à manger, (bis) Et des chemises blanches Quand il en veut changer. Gai luron, luron, lurette, Gai luron, luron, luré.

Un jour, il lui demande : « Qu'est-c' que l'on dit de moué ? (bis) - Le bruit court par la ville Que demain vous mourrez. » Gai luron, luron, lurette, Gai luron, luron, luré.

Tout' les cloches de Nantes Se mirent à sonner ; (bis) La fille était jeunette, Les pieds lui a lâchés. Gai luron, luron, lurette, Gai luron, luron, luré.

Le galant fut alerte, Dans la Loire a sauté, (bis) Quand il fut sur la grève Il se mit à chanter. Gai luron, luron, lurette, Gai luron, luron, luré.





Une autre version, avec d'autres paroles et une musique différente : [dansles2.mid notes dansles2.mid] (4 Ko).

Dans les prisons de Nantes Y a-t-un prisonnier. (bis) Personn' ne va l'y voir, Que la fill' du geôlier. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Personn' ne va l'y voir, Que la fill' du geôlier. (bis) Et lui porte-t-à boire, A boire et à manger. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Et lui porte-t-à boire, A boire et à manger. (bis) Un jour, il lui demande : « Quoi qu'on dit donc de moi ? » Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Un jour, il lui demande : « Quoi qu'on dit donc de moi ? (bis) - Il n'est que bruit en ville Que demain vous mourrez. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Il n'est que bruit en ville Que demain vous mourrez. (bis) - Eh ! Si demain je meurs, Déliez-moi les pieds. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

- Eh ! Si demain je meurs, Déliez-moi les pieds. » (bis) La fille très aimante, Lui détacha les pieds. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

La fille très aimante, Lui détacha les pieds. (bis) Le prisonnier alerte Dans la Loire a sauté. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Le prisonnier alerte Dans la Loire a sauté. (bis) Tout's les cloches de Nantes Se mirent à sonner. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Tout's les cloches de Nantes Se mirent à sonner. (bis) « Ah ! Vivent, viv' les filles Qui sont à marier ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Ah ! Vivent, viv' les filles Qui sont à marier ! (bis) Et moi j'en voudrais une, C'est la fill' du geôlier. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Et moi j'en voudrais une, C'est la fill' du geôlier. (bis) Si je reviens à Nantes, Ça s'ra pour l'épouser ! » Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !



Gaëlle nous propose cette version chantée en Bretagne :

{{Chanson| Dans les prisons de Nantes, Lang dililang landi landi landilililang, Y avait un prisonnier. (bis)

Personne ne vint le vouère, Lang dililang landi landi landilililang, Que la fille du geôlier. (bis)

Un jour il lui demande, Lang dililang landi landi landilililang, « Et que dit-on de moué ? (bis)

- On dit de vous en ville, Lang dililang landi landi landilililang, Que vous serez pendu. (bis)
(variante : On dit de vous en ville, Que demain vous mourrez.)

- Mais s'il faut qu'on me pende, Lang dililang landi landi landilililang, Déliez-moi les pieds. » ((bis)

La fille était jeunette, Lang dililang landi landi landilililang, Les pieds lui a délié. (bis)

Le prisonnier alerte, Lang dililang landi landi landilililang, Dans la Loire s'est jeté. (bis)
(variante : Le prisonnier alerte, Dans la Loire a sauté.)

Dès qu'il fut sur les rives, Lang dililang landi landi landilililang, Il se prit à chanter. (bis)

« Je chante pour les belles, Lang dililang landi landi landilililang, Surtout celle du geôlier. (bis)

Si je reviens � Nantes, Lang dililang landi landi landilililang, Oui je l'�pouserai. » (bis)

Dans les prisons de Nantes, Lang dililang landi landi landilililang, Y avait un prisonnier. (bis)


Interprétations

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils