J'ai du bon tabac

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

Informations légales

Tout ou partie de cette œuvre est basé sur une œuvre entrée dans le domaine public.

Vous pouvez retrouver la version entrée dans le domaine public en consultant l'œuvre initialement importée dans l'historique.

Sauf absence de modification, l'œuvre diffusée sur cette page est, elle, sous licence art libre.

Source : http://thierry-klein.nerim.net/jaidubon.htm

Auteurs de l'œuvre originale : Gabriel-Charles de Lattaignant

Licences : Domaine public

Paroles

J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas. J'en ai du fin et du râpé, Ce n'est pas pour ton fichu nez ! J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

Ce refrain connu que chantait mon père, A ce seul couplet il était borné. Moi, je me suis déterminé A le grossir comme mon nez[1]. J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

Un noble héritier de gentilhommière Recueille, tout seul, un fief blasonné. Il dit à son frère puîné : Sois abbé, je suis ton aîné. J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

Un vieil usurier expert en affaire, Auquel par besoin l'on est amené, A l'emprunteur infortuné Dit, après l'avoir ruiné : J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

Juges, avocats, entr'ouvrant leur serre[2], Au pauvre plaideur, par eux rançonné, Après avoir pateliné[3], Disent, le procès terminé : J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

D'un gros financier la coquette flaire Le beau bijou d'or de diamants orné. Ce grigou, d'un air renfrogné, Lui dit, malgré son joli nez : J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

Neuperg[4], se croyant un foudre de guerre, Est, par Frédéric, assez mal mené. Le vainqueur qui l'a talonné Dit à ce Hongrois étonné : J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

Tel qui veut nier l'esprit de Voltaire, Est, pour le sentir, trop enchifrené[5]. Cet esprit est trop raffiné Et lui passe devant le nez. J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

Par ce bon Monsieur de Clermont-Tonnerre, Qui fut mécontent d'être chansonné ; Menacé d'être bâtonné, On lui dit, le coup détourné[6] : J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

Voilà dix couplets, cela ne fait guère Pour un tel sujet bien assaisonné. Mais j'ai peur qu'un priseur mal né Ne chante en me riant au nez : J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

La version courte

J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas. J'en ai du fin et du bien râpé, Qui ne s'ra pas pour ton fichu nez ! J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas.

Notes et références

  1. L'abbé de L'Attaignant avait un fort gros nez !
  2. sans doute au sens de serrer, rappelant l'emprise des oiseaux de proie qui ne lâchent plus ce qu'ils ont attrapé
  3. un rappel de la « Farce de Maître Patelin », pièce étudiée autrefois en classe qui raconte les (més)aventures d'un avocat et de son client berger (c'est de cette farce que nous vient l'expression « revenons à nos moutons »)
  4. Le comte de Neuperg, chargé par la reine de Hongrie de la défendre, fut battu à Molwitz par Frédéric, le 11 avril 1741.
  5. enrhumé
  6. Le comte de Clermont-Tonnerre, attaqué dans un vaudeville par l'abbé de L'Attaignant, ayant envoyé des gens pour le bâtonner, ceux-ci donnèrent la correction à un autre chanoine de Reims, qui lui ressemblait, et depuis, le chansonnier appela celui-ci son receveur.

Interprétations

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils