La Marion sur un prunier

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Informations légales

Tout ou partie de cette œuvre est basé sur une œuvre entrée dans le domaine public.

Vous pouvez retrouver la version entrée dans le domaine public en consultant l'œuvre initialement importée dans l'historique.

Sauf absence de modification, l'œuvre diffusée sur cette page est, elle, sous licence art libre.

Source : http://thierry-klein.nerim.net/lamarion.htm

Auteurs de l'œuvre originale :

Licences : Domaine public

Adaptation J. BOVET

La Marion sur un prunier, secouait ses prunes, (bis) Secouait ses prunes de ci, secouait ses prunes de là, Secouait ses prunes.

Un bossu, passant par là, la trouve à sa guise, (bis) La trouve à sa guise de ci, la trouve à sa guise de là, La trouve à sa guise.

« Tu me plais beaucoup Marion, te veux pour ma mie, (bis) Te veux pour ma mie de ci, te veux pour ma mie de là, Te veux pour ma mie.

- Si tu me veux pour de bon, faut couper ta bosse, (bis) Faut couper ta bosse de ci, faut couper ta bosse de là, Faut couper ta bosse. »

Quand la bosse fut coupée, il rendit son âme, (bis) Il rendit son âme de ci, il rendit son âme de là, Il rendit son âme.

Quand le pauv' bossu mourit, fut porté en terre, (bis) Fut porté en terre de ci, fut porté en terre de là, Fut porté en terre.

Et Marion sur son prunier, répandit ses larmes, (bis) Répandit ses larmes de ci, répandit ses larmes de là, Répandit ses larmes.





Attention : il faut prononcer mi-e.

Interprétations

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils