La Tour, prends garde

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Informations légales

Tout ou partie de cette œuvre est basé sur une œuvre entrée dans le domaine public.

Vous pouvez retrouver la version entrée dans le domaine public en consultant l'œuvre initialement importée dans l'historique.

Sauf absence de modification, l'œuvre diffusée sur cette page est, elle, sous licence art libre.

Source : http://thierry-klein.nerim.net/latour.htm

Auteurs de l'œuvre originale :

Licences : Domaine public

Deux enfants figurent la tour en se tenant par la main. Le colonel et le capitaine se promènent autour d'eux en chantant. Le duc est assis plus loin, avec son fils à côté de lui : ses gardes l'entourent.

LE CAPITAINE ET LE COLONEL :

La Tour, prends garde, La Tour, prends garde, De te laisser abattre.

LA TOUR :

Nous n'avons garde, Nous n'avons garde, De nous laisser abattre.

LE CAPITAINE ET LE COLONEL :

J'irai me plaindre, J'irai me plaindre, Au Duque de Bourbon.

LA TOUR :

Va-t'en te plaindre, Va-t'en te plaindre, Au Duque de Bourbon.

Mettant un genou en terre devant le duc :

Mon duc, mon prince, Mon duc, mon prince, Je viens me plaindre à vous.

LE DUC :

Mon capitaine, Mon colonel, Que me demandez-vous ?

LE CAPITAINE ET LE COLONEL :

Un de vos gardes, Un de vos gardes, Pour abattre la tour.

LE DUC :

Allez, mon garde, Allez, mon garde, Pour abattre la tour.

Un garde se joint au capitaine et au colonel, qui retournent vers la tour. On recommence à chanter : « La tour, prends garde... ». La tour réponds : « Nous n'avons garde... », etc. Les officiers reviennent au duc et demandent deux, puis trois, puis quatre gardes... Quand il n'y a plus de gardes, ils disent :

Votre cher fisse, Votre cher fisse, Pour abattre la tour.

LE DUC :

Allez, mon fisse, Allez, mon fisse, Pour abattre la tour.

Ils retournent vers la tour, puis reviennent au duc et disent :

Votre présence, Votre présence, Pour abattre la tour.

LE DUC :

Je vais moi-même, Je vais moi-même, Pour abattre la tour.

Le duc se met à la tête de la troupe. Il cherche à séparer les mains des enfants qui figurent la tour. Chacun essaye à son tour et celui qui réussit est acclamé duc à la place de l'autre.





Il est bien évident que le fichier MIDI ne contient pas suffisamment de couplets pour toute la chanson, car je ne sais pas de combien de gardes vous disposerez !

Interprétations

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils