La bell', si nous étiom'

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

Informations légales

Tout ou partie de cette œuvre est basé sur une œuvre entrée dans le domaine public.

Vous pouvez retrouver la version entrée dans le domaine public en consultant l'œuvre initialement importée dans l'historique.

Sauf absence de modification, l'œuvre diffusée sur cette page est, elle, sous licence art libre.

Source : http://thierry-klein.nerim.net/labellsi.htm

Auteurs de l'œuvre originale :

Licences : Domaine public

Paroles

La bell', si nous étiom' dedans stu haut bois, (bis) On s'y mangeriom' fort bien des noix, (bis) On s'y mangeriom' à note loisi, Nique, nac, no muse ! Belle, vous m'avez t'embarlifi, T'embarlificoté, Par votre biauté.

La bell', si nous étiom' dedans stu haut vivier, (bis) On s'y mettriom' des p'tits canards nager, (bis) On s'en mettriom' à note loisi, Nique, nac, no muse ! Belle, vous m'avez t'embarlifi, T'embarlificoté, Par votre biauté.

La bell', si nous étiom' dedans stu fourniau, (bis) On s'y mangeriom' des p'tits pâtés tout chauds, (bis) On s'en mangeriom' à note loisi, Nique, nac, no muse ! Belle, vous m'avez t'embarlifi, T'embarlificoté, Par votre biauté.

La bell', si nous étiom' dedans stu jardin, (bis) On s'y chanteriom' soir et matin, (bis) On s'y chanteriom' à note loisi, Nique, nac, no muse ! Belle, vous m'avez t'embarlifi, T'embarlificoté, Par votre biauté.

Notes et références

Pour mes visiteurs qui ne seraient pas français, la langue de la chanson est un patois, un dialecte français que l'on peut situer géographiquement dans le grand bassin parisien.

Interprétations

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils