Maîtres penseurs du XXe siècle

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

Maîtres penseurs du XXe siècle est un ensemble de textes écrits par des écrivains et philosophes spécialistes du XXe siècle sur sept des principaux philosophes français de ce siècle.

Sommaire

Présentation et chronologie

1- Présentation
'Maîtres-penseurs' écrivait par dérision André Glucksmann, un des porte-parole des Nouveaux philosophes qui a le plus contesté la génération précédente, grands penseurs en tout cas qui n'ont jamais recherché les honneurs et envié les ors de la république. Les lieux qu'ils ont privilégiés eurent un caractère emblématique, le séminaire de Jacques Lacan, l'université alternative de Vincennes pour Gilles Deleuze et Michel Foucault ou le Collège international de philosophie que créa Jacques Derrida.

Ce ne furent pas des militants au sens classique du mot mais ils s'engagèrent dans des actions concrètes, les prisonniers pour Foucault, les immigrés pour Deleuze, Derrida contre l'Apertheid ou Bourdieu luttant aux côtés des mouvements anti-capitalistes à la fin des années 1990.

Un travail de terrain que par exemple Bourdieu mena en Algérie ou Lévi-Strauss en Amérique latine. Leurs réflexions anticipèrent les questions essentielles les questions qui allaient se poser par la suite, les sujets brûlants comme le néolibéralisme, l'écologie, la surveillance, l'évolution de technologies comme celles de l'image et de l'écriture. Après leur 'domination' dans les années 1950-1970 et leur rayonnement bien au-delà des cercles francophones, et leur effacement dans les années tourmentées des derniers temps du XXe siècle, ils sont de nouveau lus et appréciés depuis les années 2000 qui ont charrié tant de désillusions.

Les philosophes de la "french theory" :
- Claude Lévi-Strauss (1908-2009) l'homme des structures;
- Jacques Lacan (1901-1981) le chaman des mots;
- Roland Barthes (1915-1980) l'enragé du langage;
- Michel Foucault (1926-1984) la passion des maudits;
- Gilles Deleuze (1925-1995) le généreux métaphysicien;
- Pierre Bourdieu (1930-2002) sociologue de combat;
- Jacques Derrida (1930-2004) le démonteur de textes;

2- Repères chronologiques
- Les années 30 : En 1934, Lévi-Strauss part enseigner au Brésil, Lacan adhère à Société Psychanalytique de Paris et en 1936 il présente son texte Stade du manoir. - Les années 40 : En 1948, Lévi-Strauss publie Les structures élémentaires de la parenté.

- Les années 50 : Barthes publie Le degré zéro de l'écriture (1953) et Mythologies (1957), Foucault son Histoire de la folie (1954) et Lévi-Strauss Triste tropique (1955).
- Les années 60 : 1964 est une année charnière pour Pierre Bourdieu qui publie Les Héritiers et pour Lacan qui quitte la SPP pour créer L'école freudienne de Paris, connaît un très grand succès et part enseigner à Sainte-Anne sur l'invitation d'Althusser. En 1966, gros succès pour Foucault avec Les Mots et les choses. Nouvelle année charnière en 1968 où Foucault dirige l'université de Vincennes avec Deleuze qui vient de publier Différence et répétition.

- Les années 70 : Gilles Deleuze et Félix Guattari publient L'Anti-Oedipe, critique virulente du marxisme et de psychanalyse. Foucault publient Surveiller et Punir en 1975 et l'Histoire de la sexualité, tome I, l'année suivante.
- Les années 80 : Lacan saborde l'AFP en 1980 avant de décider l'année suivante. Deleuze débute sa réflexion sur l'art avec Francis Bacon, logique de la sensation. Foucault meurt du sida après avoir publier deux tomes de son Histoire de la sexualité.

- Les années 90 : Elles commencent par la mort de Louis Althusser puis celle de Deleuze après une longue maladie. Derrida publie "Politiques de l'amitié" en 1994. Début de l'affaire Sokal qui aura un grand retentissement.
- Les années 2000 : morts successives de Bourdieu en 2002, Derrida en 2004 et Lévi-Strauss en 2009.

Maîtres penseurs et nouveaux philosophes

3- Maîtres penseurs et nouveaux philosophes
Depuis la fameuse émission de Bernard Pivot en mai 1977, avec Maurice Clavel, Bernard-Henri Lévy et André Glucksmann, les 'maîtres penseurs' de la génération précédente ont été soumis à rude épreuve. Ils vont être aussi touchés directement par la folie d'Althusser, Barthes meurt à 64 ans, renversé par une voiture, Foucault meurt du sida en 1984. C'est d'abord Glucksmann qui portent les coups avec ses deux ouvrages La cuisinière et le mangeur d'hommes et Les Maîtres penseurs puis ce sera La barbarie à visage humain de Bernard-Henri Lévy, l'ancien élève d'Althusser où il critique l'omnipotence de Hegel, leur rôle dans l'origine des totalitarismes, le livre de Deleuze L'Anti-Oedipe, critique de la psychanalyse lacanienne, qu'il accuse de propager une "idéologie du désir".

Leur but est de lutter contre tous les totalitarismes, et d'abord celui de la pensée comme le marxisme. Un libéralisme de bon aloi souffle alors sur la France à travers la revue Le Débat qui diffuse ses thèses sous l'œil bienveillant de Raymond Aron. Pour eux, La distinction de Bourdieu n'est qu'un contrepoint de la vulgate marxiste, Foucault, Lacan et Derrida ne valent guère mieux. Ils sont traités de réactionnaires tandis qu'un scientifique américain Alan David Sokal publie un ouvrage Social Text en apparence très sérieux et truffé de référence, reconnu par la profession, qui s'avérera un énorme canular, complété l'année suivante par Impostures intellectuelles.

Mais ces critiques outre atlantique vont finalement conforter le rôle moteur des 'maîtres penseurs' français dans ce qu'on a appelé la French Theory [1] qui englobe aussi des écrivains comme Kristeva, Hélène Cixous ou Jean Baudrillard. Alain Badiou en particulier sera le porte-parole de cette génération où seul Lévi-Strauss vit encore- avec un pamphlet intitulé De quoi Sarkozy est-il le nom ? en 2007 puis deux ans plus tard, L'Hypothèse communiste. L'heure est à la réhabilitation des 'maîtres penseurs' qui prônaient l'esprit de rébellion et d'indignation.

Liens internes : Liste des philosophes de cette époque

4- Sur les philosophes de cette époque, voir les fiches suivantes :

- 1 - Louis Althusser
- 2 - Alain Badiou
- 3 - Barthes refait signe
- 4 - Pierre Bourdieu et la sociologie
- 5 - André Comte-Sponville
- 6 - Hélène Cixous
- 7 - Gilles Deleuze
- 8 - Deleuze et Badiou
- 9 - Jacques Derrida
- 10 - Dany-Robert Dufour
- 11 - Foucault : Penser l'homme
- 12 - Vladimir Jankélévitch
- 13 - Julia Kristeva
- 14 - Jacques Lacan
- 15 - Claude Lévi-Strauss
- 16 - Jean-Luc Nancy
- 17 - Emmanuel Levinas
- 18 - Jean-François Lyotard
- 19 - Jean-Luc Marion
- 20 - Paul Ricœur

Info complémentaires

5- Bibliographie
- François Dosse, "Histoire du structuralisme", La Découverte, 1991
- Frédéric Worms, "La philosophie française au XXe siècle", Gallimard, 2009
- Marcel Hénaff, "Claude Lévi-Strauss le passeur de sens", Perrin, 2008
- Louis-Jean Calvet, "Roland Barthes, Flammarion, 2008
- Philippe Solers, "Lacan même", éditions Navarin, 2005
- Didier Eribon, "Michel Foucault", Flammarion, 2011
- François Dosse, "Gilles Deleuze, Félix Guattari, biographie croisée", La Découverte, 2007
- Patrick Champagne, "Piere Bourdieu", Milan, 2008
- Benoît Peeters, "Derrida", Flammarion, 2010

  1. Voir le livre de François Cusset, "French Theory, Foucault, Deleuze, Derrida & cie", La Découverte, 2003
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils