Revermont 2012

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

REVERMONT 2012

                     Voir aussi la fiche principale : Le Revermont
                      

Treffort ferme.jpg . . . St triviers sur moignans.jpg . . . . . . . . Treffort Pilles.jpg
Ferme bressane à Treffort-cuisiat et St-Triviers-sur-Moignans . . . . . . . . . l'étang des Pilles en hiver

Les milieux souterrains du Revermont
Référence : SMIRA Syndicat mixte interdépartemental du Suran et affluents 01 250 Chavannes-sur-Suran

Le Revermont est doté d’habitats naturels variés, enjeux écologiques qui ont abouti à un classement en site Natura 2000. La présence de pelouses sèches carcicoles est particulièrement intéressante, ainsi que des habitats rocheux et des cavités souterraines favorisées par un sol karstique hébergeant de nombreuses espèces de chiroptères.

Leur étude et leur préservation est assurée par la Ligue de protection des oiseaux Rhône-Alpes [1] et concerne autant la prospection, la détection acoustique que la télémétrie. [2] Les principaux sites sont situés à Granges-Matafelon (la grotte de Courtouphle), dans la reculée de Corveissiat et dans la réserve naturelle d’Hautecourt. En 2O12, vingt espèces de chauve-souris –sur les 34 vivant en France- ont été recensées dans le Revermont, parmi lesquelles trois variétés de Rhinolphes, trois variétés de Murins, [3] la barbastelle et le Minioptère de Schreiber.

Le marché des potiers de Meillonnas
Le marché a désormais lieu au mois de mai et valorise la tradition des faïenciers du village. Des artistes connus comme Daniela Schlagenhaut, Claire et Eric Roger exposent régulièrement, en particulier dans les salles du château. Cette manifestation culturelle se tourne aussi vers d’autres métiers d’art comme le décor sur porcelaine, le cannage et le filage de laine ou la création de vêtements.

Le Tram du Revermont
Le Tram, la ligne de train à vapeur mise en service en 1913, appelée aussi Le Tacot, desservait en particulier le rebord revermontois allant de Meillonnas à Courmangoux, en passant par Treffort, Cuisiat et Pressiat. Fermé en 1937, il fut en son temps un élément important de l’essor économique après le déclin du vignoble et la reconversion des « cavets » en agriculteurs. Il en reste encore quelques vestiges, la gare de Treffort par exemple ou l’arche de Roissiat

Voir aussi mes fiches :

Liens externes

Notes et références

  1. Ligue de protection des oiseaux Rhône-Alpes – LPO Rhône-Alpes : Robin.Letscher@lpo.fr
  2. Programme initié depuis 2007 par la FRAPNA, Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature
  3. Petit rhinolophe, Grand rhinolophe et Rhinolophe euryale, Grand murin, Murin à oreilles échancrées et Murin de Bechstein


Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils