Varsovie express/FIN ALTERNATIVE - SEQUENCE 1

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

<<varsovie express/SEQUENCE 44 | varsovie express/FIN ALTERNATIVE - SEQUENCE 2>>

Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source : http://www.varsovie-express.com

Auteurs de l'œuvre originale : Joseph Paris

Licences : N/A

EXTERIEUR | AVENUE BOTZARIS | JOUR

Sohan longe le parc des Buttes Chaumont de l’extérieur (haut du parc). Il marche d’un pas relativement soutenu et répète à voix haute une phrase, changeant la formulation à chaque fois comme pour trouver les mots les plus justes.

SOHAN :

Comment pouvez-vous, Madame, après lecture d’une lettre si réfléchie, avoir la prétention de ne pas me répondre ? Ou non, pas du tout, plutôt... Madame, vous avez reçu ma lettre de cœur... non... Madame, vous avez reçu ma lettre dans laquelle j’ai mis tellement de cœur que vous ne sauriez... décemment... ne pas y répondre. Madame, j’ai mis de l’espoir et de l’intelligence dans cette lettre... Madame, j’ai mis de l’espoir et de l’intelligence dans cette lettre, récompensez cet espoir par la gratification d’une réponse.

[grinçant des dents] grrrratification...

Madame, j’ai mis de l’espoir et de l’intelligence dans cette lettre, récompensez cet espoir par le soulagement d’une réponse. Ha ha ! Madame, j’ai mis de l’espoir et de l’intelligence dans cette lettre, vous ne sauriez ne pas récompenser cet espoir par le soulagement d’une réponse.

Il arrive au croisement de l’avenue Simon Bolivar, devant l’entrée du parc. Devant les portes une femme semble attendre quelqu’un.

SOHAN :

Madame, je crois avoir mis de l’espoir et de l’intelligence dans cette lettre, et pardonnez moi si j’aspire à voir cet espoir récompensé par le soulagement d’une réponse. Madame, je crois avoir mis de l’espoir et de l’intelligence dans cette lettre, honorez cet espoir par le soulagement d’une réponse.

[au moment où il passe devant elle] Et merde, Madame répondez moi !

Elle l’arrête.

LA FEMME :

Attendez !

Il se retourne.

LA FEMME :

c’est vous ?

SOHAN intrigué oui, je suis moi...

LA FEMME :

je vous imaginais pas si...

Sans finir sa phrase, elle esquisse un sourire d’excuse et recule d’un ou deux pas.

Sohan fait quelques pas pour s’en aller, tout en la regardant, puis tourne la tête.

Chacun part de son côté, le pas lourd.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils