Varsovie express/SEQUENCE 18

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

<<varsovie express/SEQUENCE 17 | varsovie express/SEQUENCE 19>>

Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source : http://www.varsovie-express.com

Auteurs de l'œuvre originale : Joseph Paris

Licences : N/A

INTERIEUR / JOUR / CHAMBRE

Lorsque que Sohan se réveille, il est chez lui, dans sa chambre, sur son lit. Il se hisse péniblement et parvient à s’asseoir. Ses yeux sont grand ouverts comme ceux d’un enfant, il scrute chaque élément de la pièce. Le tableau de Rivera accroché au mur, l’étagère sur laquelle s’entassent pêle-mêle livres d’enfances, Bandes Dessinées et quelques vêtements. Et au milieu de la pièce, la petite table basse. Dessus, un verre d’eau et des mouchoirs.


Son regard perce le moindre détail.

L’ampoule nue au plafond.

Le lavabo au fond de la pièce.

La brosse à dent par terre.

Ses yeux ne jugent pas, ils observent. Puis il remarque la porte.

Curieuse porte.

En bois massif.

Plutôt épaisse pour une porte de chambre.

Et puis ce numéro.

Cet étrange numéro 18.

Brillant comme de l’or.


Sohan se lève et titube jusqu’à la porte, la tête lui tourne. Il s’appuie contre le mur et tente d’actionner la poignée. Mais celle-ci résiste. Il insiste mais la porte refuse de s’ouvrir. Il joue de son poids pour essayer de la faire céder.


Pas un millimètre ne bouge.


Sohan sent ses forces l’abandonner. Il s’écroule. Il reste au sol quelques secondes puis rampe jusqu’à son lit. Il s’allonge. Il respire fort, comme pour essayer de reprendre son souffle après l’effort. Progressivement sa respiration se calme et ses yeux se ferment. Sohan s’endort.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils