Varsovie express/SEQUENCE 26

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

<<varsovie express/SEQUENCE 25 | varsovie express/SEQUENCE 27>>

Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source : http://www.varsovie-express.com

Auteurs de l'œuvre originale : Joseph Paris

Licences : N/A

INTERIEUR / NUIT / BAR DU THEATRE

Sohan est accoudé au comptoir et regarde nerveusement les gens qui passent et repassent en cherchant Nadzieja. Il demande au barman :


SOHAN :

Excusez moi s’il vous plait, je suis un ami d’une des comédiennes, savez vous si elles sont sorties ?


BARMAN :

Je n’ai vu personne, à mon avis toute la troupe est encore dans les loges, ils ne vont pas tarder, ils viennent toujours ici après un spectacle.


SOHAN :

Merci.


BARMAN :

Je vous sers quelque chose ?


SOHAN :

Pas tout de suite s’il vous plait.


BARMAN :

Bien.


Sohan se retourne, dos au bar et face à la salle. Il observe les gens, comme un second théâtre. D’abord un homme qui lui semblait avoir déjà vu dans le train. La quarantaine, il parle à une femme en face de lui, qui elle semble légèrement plus vieille.


L’HOMME ... et donc je suis là parce que j’avais quatre heures de pause avant mon prochain train, et que y’avais pas grand chose qui me branchait au ciné, mais en fait j’aurais du y aller quand même parce que vous savez moi le théâtre, j’y capte pas tout.


LA FEMME :

Vous aviez quatre heures avant votre prochain train ? C’est à dire ? Questionne la femme en face de lui.


L’HOMME Ouais, parce que je suis le serveur au wagon-bar, et je dois rentrer à Paname ce soir.


Elle hoche la tête. Il reprend :


L’HOMME Mais j’ai pas toujours fait ça, avant je bossais dans l’immobilier et j’ai arrêté pour monter ma boite à moi, mais ça a mal tourné, et après deux ans de chômage, j’ai trouvé ça ...


LA FEMME :

Mon pauvre Monsieur ...


L’HOMME On fait aller, ya mieux, ouais, mais ya pire aussi.


Sohan détourne la tête, Nadzieja vient d’arriver :


NADZIEJA :

Le réalisateur est là, je vais manger avec lui et quelques autres de la troupe, tu m’accompagnes ?


SOHAN :

Bien sûr.


Elle lui prend la main et ils quittent le bar.

Quelques pas pressés plus tard, elle se retourne vers lui :


NADZIEJA :

Ah, au fait, tu as aimé la pièce ?


SOHAN :

Magnifique !


Il regarde sa main dans celle de Nadzieja, ses yeux tournent ! Ils se glissent rapidement vers le restaurant. Sohan se penche vers Nadzieja et tente de l’embrasser dans le cou ...


LE REALISATEUR :

Bonsoir ! Tu es venue avec un ami Nadzieja ? Asseyez-vous, prenez place.


A la table, il y a le réalisateur, sa fille, le comédien qui interprétait Ulysse, et le metteur en scène. Il reste deux places, Sohan place Nadzieja à coté du réalisateur, et s’installe en face de sa fille. C’est celle-ci qui prend la parole, d’un ton assez aristocrate, s’adressant à Nadzieja :


LA FILLE :

Et bien, ma chère amie, tu ne me présentes pas à ce charmant jeune homme ?


NADZIEJA répond instantanément Pardonnes-moi, Sohan, je te présente la talentueuse comédienne Céline.


puis s’adressant à toute la table :


J’ai rencontré Sohan dans le train, il est écrivain.


SOHAN reprend Je suis venu en Pologne pour écrire, votre spectacle m’a inspiré.


CELINE reprend d’une voix faussement gênée Veuillez excuser mon indiscrétion, Nadzieja, Sohan, vous êtes ensembles ?


Sohan regarde Nadzieja, silence, elle ne dit rien et ne le regarde pas, elle hésite un temps puis dit :


NADZIEJA :

Non, nous venons de nous rencontrer.


CELINE regardant Sohan C’est dommage, vous feriez un si beau couple.


A cet instant précis, Sohan sent le pied nu de Céline glisser sous la table et remonter sa jambe. Le metteur en scène coupe court à la scène en annonçant :


METTEUR EN SCENE :

Nadzieja et Céline, Tony a beaucoup apprécié vos prestations ce soir, et comme vous le savez il tourne son nouveau film très bientôt. Il a bien entendu pensé à vous, le casting est la semaine prochaine, Tony va vous en dire plus.


Tony sort deux paquets de feuilles de son cartable et en tend un à chacune, puis pose les coudes sur la table et commence à parler :


TONY :

L’affaire est certes un peu compliquée, du fait que Céline, ma fille, participe au casting. C’est pourquoi j’ai tenu à vous remettre vos scènes en même temps. Aussi, j’ai engagé un directeur de Casting, qui se chargera lui dévaluer objectivement vos compétences. Je ne veux pas de favoritisme.


Silence. Petite gêne générale. Sohan prend la parole :


SOHAN :

Excusez-moi, je ne suis pas concerné par cette histoire, mais je dois dire que je trouve vos précautions très honorables.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils