Varsovie express/SEQUENCE 34

La culture en toute liberté.
Aller à : Navigation, rechercher

<<varsovie express/SEQUENCE 33 | varsovie express/SEQUENCE 35>>

Informations légales

Cette œuvre est basée sur une œuvre originale sous licence art libre.

Source : http://www.varsovie-express.com

Auteurs de l'œuvre originale : Joseph Paris

Licences : N/A

EXTERIEUR / VARSOVIE / TOMBEE DE LA NUIT

Rues de Varsovie, tombée de la nuit :

Le S.D.F (dans un beau costume) pilote la calèche. Lucie et Sohan sont assis à l’arrière, chacun enterré dans un silence macabre. Tous les bruits sont feutrés, même le vacarme de la calèche semble tellement lointain.


Entre les deux sur la banquette, il y a une boite noire. Sohan a la main posée dessus. Il ne semble pas très à l’aise, il est très froid.


Lucie montre des signes d’inquiétude. Elle regarde nerveusement la boite, et cherche à attraper le regard de Sohan.

Au bout d’un moment elle cède à la pression et s’énerve :


LUCIE :

Mais tu vas finir par me dire ce qu’il y a dans cette putain de boite ?!


Sohan semble hésiter un instant, puis ferme les yeux, et lâche après une profonde respiration :


SOHAN :

Une liste.


Lucie se raidit d’un coup, ses yeux fixent le vide, elle a peur. Elle essaye de prononcer quelques mots mais sans succès.

Sohan a ouvert les yeux, il la regarde.

Elle prononce doucement :


LUCIE :

Une liste...


Ses yeux sont toujours dans le vide, sa tête légèrement penchée en avant, elle semble aspirée par cette nouvelle terrifiante et ces mots douloureux.

Sohan la regarde avec une gêne inappropriée et une compassion révoltante. Il poursuit :


SOHAN :

C’est une liste de noms... Il y a dans cette boite noire des centaines de feuilles blanches, et sur chacune de ces feuilles blanches il y a des centaines de noms écrits en noir...


Lucie s’est un peu plus crispée sur elle même.

Implacable, Sohan continue :


SOHAN :

Chacun de ses noms correspond à une personne que tu aurais pu rencontrer, connaitre, aimer ou croiser dans la rue pendant toute la longue vie qui s’offrait à toi. Je vais te laisser cette boite noire et tous ces noms de gens que tu ne verras jamais.


Sohan regarde Lucie avec une curiosité scientifique.

Un moment passe, la calèche transperce les rues de la ville.

Sohan fait signe à l’homme de s’arrêter, il le paye et lui fait signe de continuer ensuite par la gauche.

Avant de descendre, il s’approche de Lucie et lui souffle à l’oreille :


SOHAN :

les trois premiers noms sont ceux des enfants que tu n’auras jamais.


Les mots de Sohan, tranchants, entaillent l’oreille de Lucie d’un coup sec.


Du sang gicle. Sohan en reçoit sur le visage. Il se recule, s’essuie le visage du revers de la main. Il descend de la calèche. Celle-ci redémarre et s’éloigne. Sohan regarde le cortège s’éloigner, Lucie seule à l’arrière, pliée en deux, la main sur son oreille qui saigne.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Wiki
Communauté
Dépôt multimedia
Boîte à outils